Après ma scolarité obligatoire, j’ai effectué un apprentissage d’employée de commerce. Une fois mon CFC en poche, j’ai commencé mon premier travail au sein de l’administration cantonale. Puis, j’ai décidé de devenir gendarme, je voulais me rendre utile et aider les autres. Au cours de ma carrière policière, j’ai vécu des expériences sympathiques et d’autres un peu moins. Avec le temps, ma vision du monde a changé. Je voyais le danger partout et je ne croyais plus en l’Humanité.

 

Un jour normal de travail, j’ai été prise par une crise d’angoisse. Je ne pouvais plus rien contrôler. C’est arrivé une fois et puis plus rien. Mon corps m’envoyait des signaux que je ne voulais pas écouter. Je sentais que j’étais fatiguée mais je me sentais obligée de continuer d’avancer. Sans l’écouter, j’ai continué à travailler. Finalement, j’ai été contrainte de m’arrêter pour cause d’épuisement pendant plusieurs mois car je n’avais pas pris le temps de régler mes problèmes et mes soucis. Mon arrêt m’a obligé à prendre soin de moi et à commencer enfin à tout régler.

 

C’est alors que j’ai découvert la Kinésiologie. Une consœur kinésiologue merveilleuse m’a aidé dans mon travail de guérison. Vu les résultats si rapides avec celle-ci après une première séance, je me suis intéressée de plus près à ce domaine.

 

Puis après mûre réflexion, j’ai décidé de me lancer dans la formation de kinésiologue. Celle-ci a débuté dans le courant 2016. Cette voie a été une vraie révélation pour moi, je pouvais enfin commencer à aider les gens et à m’aider.

 

Depuis 2017, je suis diplômée par l’Institut AS à Yverdon et autorisée à exercer comme thérapeute en Kinésiologie. Je continue de me former pour acquérir de nouvelles techniques et ainsi être à jour dans cette discipline exigeante.

Yasemin SJÖSTEDT

FORMATIONS

Ecole de Kinésiologie AS à Champagne/VD

 

2016 – 2017

Santé par le Toucher -TFH

 

2017 – 2020

Kinémotion ®

École de Santé de Suisse Romande – ESSR – Neuchâtel

 

2019

Médecine académique (anatomie, physiologie, pathologie)